Accueil

Thierry ALBERT  06.07.14.68.69 –   PSYCHOLOGUE  PSYCHANALYSTE

2 rue paul vaillant couturier 77290 Mitry Mory

Tél :  06.07.14.68.69

Bonjour et bienvenue sur mon site

Je suis psychologue clinicien – psychanalyste, diplômé de l’université Paris V . La profession étant réglementée par le code de la santé publique, je suis inscrit sur la liste officielle des psychologues de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Mon numéro ADELI est le 779310721.

Je reçois sur rendez-vous des enfants, des adolescents, des adultes, des couples et des familles. du lundi au samedi de 8h à 21 h.

Je vous propose mon aide afin de pouvoir surmonter vos difficultés actuelles ou plus anciennes

Le premier rendez-vous chez un psy peut être source d’angoisse, peur de l’inconnu, timidité, pudeur, honte d’aller voir un psy. Aller voir un psy est un acte responsable qui dénote d’une maturité certaine.

On associe souvent le psychanalyste au divan, à des séances courtes, à un thérapeute qui ne parle pas et qui se tient derrière son divan en faisant des « hum hum » de temps en temps. Ceci est une caricature, mais ce qui est sûr, c’est que la qualité première d’un psychanalyste est l’écoute. Nous avons appris à écouter pour entendre les maux qui se cachent derrière les mots.

De nos jours, la psychanalyse a su évoluer et très rares sont désormais les psychanalystes qui se tiennent encore derrière leur divan sans dire un mot. Alors bien sûr, il y aura malgré tout des silences, mais ils seront choisis avec parcimonie et permettront de mieux accueillir la parole de l’autre.

Le premier rendez-vous se passera toujours en face à face. Lors de la première séance, vous m’expliquerez la ou les raisons de votre venue, votre situation actuelle, votre histoire, vous allez parler de vous … Ceci afin de mieux vous connaître dans votre identité d’individu.

La thérapie se poursuivra alors en face à face ou sur le divan, cela dépendra de la problématique de chacun et du moment dans la thérapie. Certains vont s’allonger au bout de deux séances, d’autres au bout de dix ou quinze et enfin pour plus de la moitié, le divan ne sera pas utile.

La durée de la thérapie sera celle nécessaire à la résolution de la problématique. Elle est variable et peut aller de quelques semaines à quelques années pour les cures analytiques plus poussées.

Certains pourront trouver cela long mais, cette durée est à mettre en perspective avec la durée de l’existence et les bénéfices obtenus, qui le seront pour le reste de la vie.

La psychanalyse rend plus fort, permet de mieux se connaître, elle nous apprend à mieux gérer les difficultés de la vie, les frustrations, mais aussi à mieux apprécier les bons moments. Elle lance un processus évolutif qui se poursuivra tout au long de l’existence et bien au-delà de la thérapie…

Quelque soit le thérapeute, c’est avant tout un rapport entre deux êtres humains.

Les signes qui permettent de savoir si c’est le « bon » seront avant tout votre ressenti.

Vous sentez vous bien avec lui ? Êtes-vous à l’aise dans son cabinet ? Est-il à l’écoute ? Vous sentez vous libre de parler de tout sans être jugé ? Garde t’il sa neutralité ? Se souvient-il de ce que vous avez dit la dernière fois ou plusieurs mois auparavant ? Ressentez-vous de l’attention et de la bienveillance ?